AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mattews Blackstone

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Dim 7 Nov - 18:39

Il n'y avait pas grand monde ce soir là. Quelques clients encore sobre, une dizaine de jeunes filles se trémoussant tel une numéro de contorsionniste sur des barres froides de métal. Il en manquait d'ailleurs beaucoup et quelques habitués attendaient l'arrivé de leur préférées ou des petites nouvelles à impressionner. D'ailleurs, parmi eux, on retrouvait un jeune garçon un peu dérangé qui cherchait une prostitué avec qui se mariait et fonder une famille. C'était pitoyable. Le barman salua rapidement l'homme qui venait de franchir le seuil de la boîte. Celui-ci le regarda d'un œil noir sans répondre à la salutation du gentilhomme qui avait l'habitude de son comportement tout à fait détestable. Il franchit une porte qui donnait à des escalier et rejoint un autre homme. Lui était du genre latino, le style mexicain, de ce qu'on trouve dans les ghettos mal famés de Gotham. Ils se serrèrent la main et discutèrent brièvement des affaires du club. Encore de nouveaux clients, des livraisons en retards et quelques grabuges au bar. Rien de très intéressant en soi. Le salon était petit. Il pourrait accueillir plus ou moins cinq hommes sans trop de difficulté. Une baie vitrée sans teint donnait sur la scène centrale offrant aux spectateurs des lieux une vue imprenable sur l'ensemble des danseuses et du reste de la "discothèque".

Mattews n'était pas venu pour parler affaire. Il avait déjà réglé tout ça la veille et était surtout là pour profiter de l'ambiance. Il redescendit au bar où il demanda un cocktail de la maison. Il regarda sa montre pour vérifier que les clients n'étaient pas en retard. Non, il était encore tôt. La nuit venait de reprendre ses droits mais les couples n'étaient pas encore au lit. Il fallait laisser le temps aux maris de trouver une excuse de bis à balancer à leurs femmes pour se rendre ici. D'une certaine manière, Matt' était le sauveur des couple et des mariage. Sans lui, les hommes iraient voir d'autre femmes et quitterait leurs épouses. Ici, ils pouvaient satisfaire leurs fantasmes refoulé et reparti du bon pied pour une nouvelle semaine. C'était une façon de se libérer avant de refaire face à la dure vérité: Des gosses à nourrir sous peine de vous faire insulter de mauvais père, un laideron à baiser si vous ne voulez pas attirer les soupçons, jouer aux lèche-fion pour éviter de perdre son job et des cons comme amis qui vous donnaient des conseils foireux sur la façon de relancer votre couple en perdition. Là, rien de tout ça n'existait et Matt' le premier s'y sentir chez soi.

Lorsqu'une bimbo méditerranéenne passa à côté du milliardaire, celui-ci ne put s'empêcher de coincer son doigt dans la boucle du nœud qui servait à maintenir le charmant bikini qui était supposer cacher le peu de son corps splendide presque entièrement dénudé. Elle se retourna, la mine outré quand elle s'aperçut que son futur client n'était autre que le "patron" de la boîte. En réalité, on ne voyait jamais James en compagnie de ses employées. Lui s'occupait plus de la partie administratif quant à Matt', lui préférait expertiser le terrain à sa manière. Quoi qu'il en soit, le visage de la stripteaseuse s'adoucit en reconnaissant Matt' et l'attira vers l'un des sièges au pied la scène centrale. Elle le bouscula en arrière, l'obligeant à s'asseoir, un regard provocateur qui, à lui seul, excitait déjà le jeune homme qui se laissait faire, totalement soumis par son hôtesse. Un sourire lubrique aux lèvres, il laissa la jeune femme glisser ses doigts fins vers son cou et y enleva les premiers boutons de sa chemise. Ça tombait bien il commençait à avoir chaud. El continua ainsi son boulot, espérant récolter quelques billets largement mérités. Une autre se joint à la danse, pas plus habillé que la première et faufila sensuellement ses mains sous sa chemises. Le milliardaire était aux anges et sentait l'excitation monter. Se laissant porter à ses fantasmes, il inclina la tête en arrière, ferma les yeux et savourait tout le plaisir qu'il éprouver à sentir ses minettes à se frotter chaleureusement contre lui. Il semblait que rien ne pouvait gâcher cette soirée si bien commencée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Dim 7 Nov - 20:15

Minuit rasait les murs. Son ombre glissait sur le trottoir sale, dans la lumière orange des lampadaires. Bars, clubs, enseignes sales, douteuses, néons grésillants dans l'obscurité, clignotant avec peine.
Un quartier malfamé, en somme. L'eau croupie de Gotham. En temps normal, elle venait assez rarement dans ce genre de quartiers, même maquillée. Quoi qu'après réflexion, elle y venait déjà trop souvent. Il fallait dire que l'état de la ville n'allait pas en s'arrangeant. Ce soir, elle était venue y trouver ce qu'on lui avait décrit comme un gamin de bourgeois, un petit proxenete dégoulinant de fric. Minuit avait très peu d'amitié pour ce genre de malades. Elle les haïssait, en vérité. Et il avait fait de l'ombre à pas mal de trafiquants ces derniers temps. Mais elle n'était pas venue là avec l'esprit compatissant pour les autres larves de la nuit, ni pour venger une femme trompée ou qui que ce soit. Depuis que ce type avait étendu son petit commerce de drogue dans la ville, Minuit avait deux fois déjà eu affaire à ses hommes de main, et deux fois ils l'avaient empêchés de mener à bien ses contrats. Ce qui l'avait profondément agacée.

Un homme complètement ivre sortit d'un pub et traversa la rue en titubant dangereusement. Minuit posa la main sur la crosse de son Bren Ten. L'homme s'arrêta devant elle, chancelant, à quelques mètres. Elle s'immobilisa, redressa la tête, planta son regard dans les yeux vitreux de l'homme.
Essaie seulement, essaie seulement.
L'autre trébucha en arrière. Le maquillage devait sûrement lui donner un air effrayant, avec la lumière grésillante des lampadaires.
- Un pas en avant, petite frappe, et je transforme ton petit corps imbibé d'alcool en mare de sang et de cervelle.
L'homme s'éloigna en trébuchant, les yeux exorbités, et disparu dans une ruelle adjacente. Minuit leva la tête. Elle s'était arrêtée sous une enseigne un peu moins crasseuse que les autres. Elle était arrivée au bonne endroit.
Très bien. Allons-y.
Elle déguaina son arme, par précaution, et pria pour que personne ne remarque son entrée discrète.

Minuit poussa la porte de la discothèque, ou à ce que voulait y ressembler. Le barman était baissé derrière le comptoir, et elle se glissa dans l'ombre contre le mur pour accéder aux escaliers qui montaient jusqu'au salon central. Toujours dans l'ombre, elle balaya la pièce du regard. Il n'y avait pas grand monde, elle le trouva vite. Totalement affalé entre deux filles qui n'avaient peut-être même pas vingt-et-un an. Un sourire stupide sur le visage. Sur son visage de gamin. Il était précisémment comme on le lui avait décrit. Un air suffisant, un air de gosse de riche pervertit par la ville. Elle regarda autour d'elle. Pas de vigiles.
Minuit soupira. Elle aurait préféré moins facile, comme entrée en matière. Mais elle s'approcha assez pour qu'il puisse la voir quand il ouvrirait les yeux, pointa le canon de son arme vers lui et le regarda fixement. Une des deux stripteaseuses poussa un cri, s'écarta, et l'autre l'imita bientôt.
- Enchantée, monsieur Blackstone, dit Minuit avec un sourire ironique. Nous devons avoir une petite discussion. Ne vous en faites pas, ce ne sera pas très long. Debout.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Mattews Blackstone

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Dim 14 Nov - 14:14

Pour l'instant, aux yeux de Matt', cette soirée ressemblait beaucoup à la routine. Ce n'était pas le première fois qu'il profitait de son statue et ce ne serait pas la dernière non plus. Il savait qu'il allait terminer la nuit en compagnie de ces deux demoiselles, dans une des nombreuses chambres privées. Légalement, c'était là que les "séances privées" se déroulaient. Les plus riches payaient une chambre et la fille qu'il aurait choisit danserait uniquement pour eux,dans le calme et le confort. Officieusement, c'était une toute autre histoire. Enfin, la prostitution n'était pas un crime illégal en lui-même mais c'était plutôt les personnes qui la pratiquait qui n'était pas vraiment en règle. La plupart des filles n'avaient ni papier, ni maison, ni famille. Elles étaient presque toutes mineures et si elles refusaient de se plier aux règles de la maison, elles étaient renvoyées dans leur pays. Pour celles qui étaient là en toute légalité, elle ne faisait que danser mais elles n'étaient pas nombreuses.

Mattews n'avait pas encore remarqué la "cliente" qui venait de rentrer. Il était bien trop occupé à caresser la croupe de la fille à moitié allongé sur lui à chercher une quelconque source de plaisir chez le jeune homme qui puisse lui rapporter un peu d'argent. Elle eut d'ailleurs ce qu'elle voulait puisque le milliardaire coinça deux, trois billets dans la ficelle de son petit sous-vêtement, profitant au passage de palper ses formes généreuses. Ce qui aurait put se dérouler comme une soirée ordinaire finit tout de même pas basculer lorsque la seconde stripteaseuse se mit à hurler de terreur et s'enfuir sans rien dire. L'autre suivit le mouvement et Matt' fut contraint d'ouvrir les yeux se rendant compte que la personne en face avait une arme pointée en sa direction.

Il eut un réflexe pour aller rejoindre ses hôtesses, déjà partis mais préférait largement rester assis... Il était plus à l'aise. Il observa le visage enfariné de maquillage de la jeune fille sans vraiment montrer de signe d'angoisse. Il reprit aussi une gorgée du cocktail qu'il avait laissé de côté. Il leva légèrement les deux bras et se leva comme l'avait ordonné son agresseur. Une sorte d'aliéné caché derrière maquillage singulier qui, avec les lumières des projecteurs, était un peu angoissant.

"Tiens... Moi qui pensait que vous croupissiez tous à Arkham... Je suis navré, je ne recrute plus depuis quelques mois déjà." Lui aussi faisait dans l'humour même s'il avait plus de chance de se prendre une balle que de faire rire son interlocutrice

S'il avait peur ? Bien sûr. Une tarée qui pointe une arme sur vous, ça fait toujours sont petit effet. Mattews chercha du regard un vigile, une personne quelconque qui aurait put le sortir d'affaire mais personne... Dans toute cette foutue boîte, il n'y avait pas un crétin pour daigner lever le regard et intervenir. Un personne devait bien avoir remarqué la scène mais ici, il n'y avait que des lopettes, des flemmards et des traîtres. Ce n'était pas avec ce genre de recrus qu'on faisait une équipe de choc... Avec la musique qui perçait les tympans, impossible de crier et s'enfuir était un peu trop risqué. Il ne voyait pas trop comment s'en sortir. En même temps, son visage ne laissait paraitre aucun signe de stresse ou de terreur. Non, montrer ces émotions c'était se rendre vulnérable et par la même occasion, ridicule. Ça il l'avait apprit aussi bien dans les rues de Gotham que chez les aristocrates et autres milliardaires méprisables.

"Réfléchissez bien à ce que vous faites... Si je meurt, vous ne sortirez pas d'ici vivante."


Elle avait bien précisé qu'elle ne voulait que parler mais, ne savait-on jamais comment cette "discussion" finirait, il préférerait rester vivant, c'était tout de même bien plus pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Dim 14 Nov - 19:50

Le visage de Mattews ne trahissait aucune peur intérieure mais Minuit avait l'habitude des petits criminels qui se cachait derrière un masque de nonchalance. Peut-être parce qu'elle en faisait partie.
Apparemment, il établissait clairement un lien entre son maquillage et les fous d'Arkham. Bien sûr, ils étaient nombreux à y séjourner, les visages maquillés de Gotham. Son cas était pourtant différent, et elle aurait peut-être trouvé un intérêt à le lui démontrer, mais elle était venue parler de lui ce soir, et non pas d'elle.
'Réfléchissez bien à ce que vous faites'... Qu'est ce que c'était que cette phrase de flic ? Elle retint un soupir.

- Merci du conseil, gamin. (Elle savait bien qu'elle ne devait pas être beaucoup plus vieille que lui, peut-être même avait-il le même âge, mais l'ironie aidait souvent à briser le masque que se créait les criminels avec un peu d'amour propre. Et visiblement, Blackstone avait pas mal d'amour propre.) Je ne compte pas te tuer pour l'instant. Je compte en revanche sortir d'ici vivante, étant donné que tu vas passer devant.

Elle fit un geste de la main, lui indiquant la sortie.

- Allé, avance. Je te promets que tu pourras aller retrouver tes employées avant...

Elle jeta un bref coup d'oeil à sa montre qui se fondait dans sa combinaison. Il était 9:10.

- Avant minuit, bien entendu, acheva-t-elle avec un sourire.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Mattews Blackstone

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Mar 16 Nov - 20:16

Ca c'était bien sa veine. On aurait pu le déranger chez lui ou encore dans une situation un peu moins préoccupante diront nous... Non, il fallait que ce soit ici et maintenant. D'ailleurs, il ne voyait pas trop ce que lui voulait cette fille. De l'argent ? Un service ? Une vengeance ? Allez savoir, ça n'intéressait plus vraiment Mattews. En fait, ce qu'il voulait, c'était faire comprendre que le non-respect de la demoiselle envers lui était... Déplaisant. Il avait eu sa dose de sarcasme durant son enfance. Généralement, les gens avaient plutôt peur de lui reprocher son physique puéril et ce genre de remarque, il ne l'avait plus entendu depuis des lustres...

Evidemment, il était impossible de dire quoique ce soit pour l'instant mais, patience est mère de vertu. Il s'occupera de ça un peu plus tard et se contenta de sourire aux remarques et à la logique imparable de son interlocutrice. En effet, elle avait peu de chance de se faire descendre dans l'enceinte de l'établissement. Contraint d'obéir sans pour autant pouvoir réellement agir. Il avait au moins la pseudo promesse de rester vivant... C'était un bon début
"Parfait..." Il se dirigea amèrement vers la sortie. Le barman voyait très bien la scène mais, faisait semblant de ne pas apercevoir l'arme de la jeune femme. Bien sûr qu'il n'allait pas intervenir... Que Matt' se fasse tuer, c'était une aubaine. Lui, il aura toujours James qui le paiera alors pourquoi risque de se faire tuer pour une personne qu'il n'appréciait pas ? D'ailleurs, Matt' garda en t^te de virer ce type... Tout le monde était au courant que le barman voulait la mort du co-directeur de la maison... Ce n'était plus un secret pour personne, excepté pour James.

Une fois à l'extérieur, Mattwes baissa les bras et se retourna vers elle. La musique étouffée résonnait à l'extérieur et le brusque changement d'atmosphère le fit frissonner. Il était passé de l'ambiance étouffante et chaude à l'atmosphère fraiche et humide de la nuit.

"Alors ? Qu'est-ce que vous me voulez ? Je préviens tout de suite, si c'est pour un rencard, il faudra attendre, j'ai en emploie du temps chargé."
Allez savoir si son interlocutrice aimait ce genre d'humour... Généralement, il avait droit à une gifle et un commentaire du style "Mouffle !". Lui s'en amusait mais dans ce cas-là, il aurait bien mérité un coup de crosse dans les dents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Mar 16 Nov - 21:03

La nuit était froide. Pour l'instant, Mattews n'opposait pas trop de résistance. Mais les personnes dans son genre avait toujours plus d'un tour dans leur sac, et Minuit opta pour l'option 'rester sur ses gardes'.
Après tout, en oubliant le flingue, cela ne restait qu'une discussion à la sortie d'une boîte de nuit, entre les poubelles et la porte. On en était pas encore au réglage de comptes. Et peut-être, avec beaucoup de chance, pourraient-ils trouver un compromis. Cette idée fît sourire intérieurement Minuit. Elle se voyait mal s'allier à un mac arrogant et misogyne, qui plus était. Le compromis n'était pas vraiment envisageable pour le moment.

- Très drôle, répondit froidement Minuit, sans ciller. Si je suis là, c'est d'ailleurs parce que ton humour m'a causé quelques ennuis ces derniers temps. Hier, tes amis, je parle de ceux qui revendent la came pour toi à travers la ville, me sont tombés dessus alors que je m'apprêtais à aller à la rencontre d'un des gars de la pègre qu'on m'avait demandé d'assassiner, et m'ont empêchés de mener mon contrat à bien. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas la première fois. C'est même la deuxième. Alors je voulais juste te prévenir (elle agita son arme, pour donner du sens à ses propos), que j'espère franchement que cela ne se reproduira plus. J'ai des contrats à mener, et je ne vais pas faire attention à ceux que tes trafics concernent. La prochaine fois, je n'hésiterais pas à les descendre. Ou peut-être à venir te rendre une visite. Si je ne les aies pas tués les deux premières fois, c'est uniquement parce que je n'ai pas besoin d'ennemis supplémentaires ces temps-ci. Voilà. Tu vois, tu es encore en vie.

Minuit ne lâchait pas son arme pour autant, elle l'avait juste abaissée en parlant, sans la ranger. Courageuse, pas téméraire. Pas naïve non plus.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Mattews Blackstone

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Sam 4 Déc - 15:37

En écoutant sa jeune interlocutrice parler, Mattews n'était pas vraiment concentré sur ses paroles. Il regardait sa montre, jetait des coups d'œils à droite, à gauche, baillait,... Ce n'est que lorsqu'elle parla de ce qu'elle attendait de lui qu'il cilla. Elle voulait quoi ? Qu'il arrête son trafic ? D'ailleurs, il y avait un gros soucis. Si elle disait la vérité, elle n'aurait pas dû être là, puisqu'il ne devait y avoir aucun témoins, la plupart étant mort.... Deux solutions: Soit ses hommes étaient des incapables, soit il n'avait pas affaire à une débutante. En même temps, il semblait qu'elle tuait pour de l'argent. Non, la première hypothèse était la plus probable (et la plus simple), Mattews ne voulant pas se rendre à l'évidence.
Il porta sa main vers sa tempe, mimiquant un mu de tête, feignant la réflexion.

"Donc... Si je comprend bien, tu me demande de dire à mes hommes de te laisser descendre tranquillement ma clientèle alors que je sais pertinemment que cela risque de faire chuter mes chiffres d'affaires, et ceux, sans rien dire ?" Comme une bonne blague, Mattews ria en pensant à ce raisonnement assez tordu. Il ne savait ps s'il devait en rire ou en pleurer. Dans ce cs bien précis, il n'y avait pas de terrains d'entente. Si ses clients se font tuer, cela risquait de faire fuir les survivants. Il n'en avait que faire des gens qui consommait ses marchandises, que ce soit des produits illicites ou charnels mais il gardait le sens des affaires, et laisser mourir ses clients n'était pas vraiment productif

"Je regrette mais je ne peux accéder à votre requêtes. Vous n'aurez qu'à essayer une prochain fois... Disons... Dans une ou deux années ! Mais ce fut un réel plaisir de discuter avec vous..."

En faisant volte face, il se dirigea vers la porte, s'apprêtant à ré entrer dans la boîte, laissant son interlocutrice derrière lui.

______
Hors-rp: Il n'est pas encore entrer. Je te laisse libre choix sur la suite. Désolé pour la qualité minable de mon post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   Lun 13 Déc - 20:20

Minuit fit un rapide pas en avant, posa sa main sur l'épaule de Blackstone, et colla le canon de son arme derrière sa tête. Il était plus grand qu'elle, mais une arme comblait aisément cet écart.

- Un pas de plus, et tu es mort.

Elle répéta, lentement, comme si elle voulait le lui faire rentrer de force dans l'esprit :

- Ma patience a des limites. Il va falloir t'habituer à faire des concessions. Tu n'es plus chez papa et maman. Je te l'ai dis, je ne souhaites pas me faire de nouveaux ennemis, et les gars comme toi sont plutôt utiles pour brouiller les pistes de la pègre ou des flics. Mais il va falloir que tu fasses un léger effort, même si on ne t'a pas habitué à ça. Je n'aime pas les longs discours, mais je suis sûre que tu as compris. Tu as toute la ville pour toi, mais fais très attention où tu mets les pieds.

Elle fit un pas en arrière, tenant son Bren Ten à bout de bras. Les premiers clients ne seraient pas longs à arriver, et elle décida de mettre un terme à leur entretien. Elle aurait pu le tuer, mais elle ne le fit pas. Ce n'était pas un jour rouge. Et elle préférait lui donner une chance, une seule. Après tout, sa vie aurait été bien courte. Quel gâchis.

- Je ne vais pas m'éterniser. J'espère que tu as compris la leçon, et que tu l'as retenue.

Elle recula à nouveau, puis, abaissant son arme, s'engagea dans la ruelle qui partait vers la gauche, entre deux poubelles, et se glissa dans l'ombre des hauts murs gris.

_______________________
Désolée, c'est couuurt. :/ Il faudrait faire durer un peu le PV, je vois pas exactement comment mais.. Trouve un truc. :P

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Excursion fiévreuse [Pv: Minuit]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» [RESOLU]G Alarm allume mon téléphone à minuit
» [Whitley, David] Le Pacte de Minuit
» Minuit-Pigalle (Société des Editions Sprint)
» MINUIT 2 & MINUIT 4 de Stephen King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gotham City :: Magasins & Clubs-
Sauter vers: