AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]

Aller en bas 
AuteurMessage
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Ven 17 Sep - 17:35

Hear the night toll in my breath,
The cold lights dance overhead,
Here the lake stares with dark eyes,
Trees are the lashes of ice.
See the star's glare float upstream,
Shedding its skin with dead leaves,
Seems like the sky's falling up,
The wind wraps itself with my lungs.


CHILDREN OF FROST, INDICA.

________________________

La nuit était glacée. Les immeubles de Gotham brillaient dans l’obscurité, la lune scintillait dans le ciel d’un pâle éclat. Les nuages noirs, trempés dans l’encre de la nuit, glissait sur la lumière alcaline. Minuit sentait le froid griffer son visage maquillé, elle le sentait mordre ses bras sous son costume. Sa respiration se condensait dans l’air glacial.
Ses bottes claquaient dans le silence de la nuit, que seules modulaient les voitures en bas des immeubles, comme des ombres. Sa respiration se faisait haletante. Elle dérapa, fit volte-face. Personne. Les toits plats des immeubles ne dessinaient que le contour de quelques bouches d’aérations. On la poursuivait. L’ennemi s’était tenu jusque là invisible, ou presque. Quand elle s’était mise à courir, il s’était mis à découvert. Un chapeau noir. La chemise à jabot blanche. Finalement, ça aurait put être n’importe quel fou d’Arkham qui lui en voulait pour une affaire quelconque. Mais Minuit avait immédiatement compris qu’il s’agissait du deuxième mal qui rongeait Gotham. La pègre. Maroni ne la lâchait plus.
Cette fois, elle n’hésiterait pas une seconde à tirer si s’était nécessaire. Elle lança un mini-grappin sur le toit de l’immeuble voisin, très proche, prit son élan et sauta. Elle retomba sur ses pieds, roula sur le sol froid, et se releva prestement. Elle atteignait l'autre côté de l'immeuble quand un bruissement derrière elle l’alerta. Elle se retourna brusquement. Son cœur battait plus fort que d’ordinaire. Elle dégaina son Bren Ten, et le pointa vers les ténèbres que seule la clarté de la lune éclairait, et dont elle distinguait les formes.
Elle ne voyait personne, mais elle sentait la présence d’une respiration mesurée dans l’ombre, d’un fantôme tapi derrière le bloc de béton de l’escalier de secours, ou peut-être derrière celui du conduit d’aération.

- Où es-tu, le mafieux ? cria-t-elle dans la nuit. Alors, tu es où ? Tu as peur, ou quoi ?

Elle scrutait la nuit autour d’elle, pointant le canon de son arme vers le vide. Elle n’aimait pas se battre avec le silence oppressant qui la séparait du monde.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade] suite   Ven 17 Sep - 20:18

- La peur n'est rien d'autre que la vertu des faibles... criait Shadowblade.
Sa voix frissonante raisonnait dans la nuit glacée... Sa respiration haletante laisser s'envoler quelques fumées âpres semblables au dernier soupir d'un mourrant angoissé...Il avançait lentement vers sa cible...D'un pas silencieux et décidé, il se fondait dans l'ombre fine et gelée et se préparait à attaquer...Puis il prit le temps d'observer sa cible...Elle était là, le regard embué par les ténèbres...Pendant un labs de temps il eut même pitié de cet âme fragile...Une âme fragile destinée à être briser...
Soudain la pluie tomba comme des larmes : les gouttes clapotaient sur le sol brouillant le sens précieux qu'est l'ouïe.C'était le moment...
Il sortit sa dague puis surgit de la nuit... La "cible" semblait associer le son d'un pas fluide à la sensation froide d'une lame posée sur son cou...
Shadowblade n'avait qu'un seul mouvement à effectuer, un seul coup lui serait fatal mais il fut retenu par une force invisible : Il sentit l'odeur de ses cheveux mouillés, entendit l'impact des gouttes sur sa combinaison de cuir et toucha sa peau douce de la main où il tenait son arme. Ce fut un bouleversement pour lui, un mélange de sensation étrange et soudain ses souvenirs jaillirent de son esprit.Il pensait au jour : un jour banal certes mais un jour qui changea sa vie. Ce jour là il attendait une jeune femme d'une vingtaine d'années... Il la vit sortir du laboratoire de Gotham et la pluie tomba... En galant homme il lui proposa de venir s'abriter sous son parapluie. Elle accepta... Et ce fut le même déluge de sensation qui surgit... Sans doute Erza Scarlett ne souhaitait pas la mort de cette femme. Shadowblade se sentit figé sur place et sortit de sa main gauche sa poudre éclipsante...
Que faire? Ecouter ses souvenirs ou accomplir l'ordre de son oncle.Ce dilem était insupportable mais il choisit d'épargner la jeune fille... Son coeur avait pris le dessus...
Puis il glissa à l'oreille de sa cible ces paroles :
- Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose en moi me retient de vous tuer. Croyez moi je ne me joue pas de vous.
Puis il attendit sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Ven 17 Sep - 22:02

La pluie glissait sur le visage de Minuit. La lune la faisait briller au bout de ses cheveux. Ce n'était qu'une averse passagère, mais le froid la rendait glacée.
Minuit fit un bond, se retournant pour faire face. Elle pointa son arme sur le visage de l'homme. Elle pût le voir mieux, éclairé par les lumières de la rue en contrebas. Son chapeau noir sur lequel glissait des gouttes de pluie luisait, et un pan de sa chemise à jabot bruissait sous la brise froide. Un long manteau lui descendait jusqu'aux genoux et se mouvait sous la pluie.
La pluie. Elle tombait sur les toits de la ville et le bruissement de l'eau sur le sol frappait comme un choeur qui chanterait très bas, presque inaudible et pourtant présent, comme un murmure que l'obscurité adoucissait.
Minuit se tenait droite, face à l'homme, le bras tendu vers son visage.

- Je ne sais pas qui vous êtes, bien que j'ai une idée très claire de qui vous emploie. Mais je vous assure que je n'hésiterais pas, moi, à vous faire sauter la cervelle si cela s'avérait nécessaire. Même si j'espère ne pas avoir recourt à mon arme, bien entendu.

Elle inspira, le dévisagea du mieux qu'elle le pouvait, à moitié caché sous son chapeau.

- Qui êtes-vous ?


_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 18 Sep - 11:06

En effet la pluie ruisselait sur les deux visages. Shadowblade se retrouvait face à face avec la "cible".Elle tenait d'une main ferme une arme à feu...
Soudain de nouveaux souvenirs rejallirent... Shadowblade se souvenait de la mort de son père par "balle"... Ce mot lui inspira la même haine qu'il avait ressenti après avoir planter sa lame dans la pauvre chair de Marwen Horfocks.
D'un ton brusque il s'ecria: -Veuillez baissez votre arme jeune fille et je ne vous ferai aucun mal. La cible ne sembla pas s'executer...
Shadowblade essayant d'eviter de croiser le canon du pistolet préféra fixer son regard sur la jeune fille. Puis il se décida enfin à répondre a celle-ci. La pluie ne cessait tomber et bientôt elle comme lui furent transi par la froideur de la nuit...
En effet, le vent hurlait comme un enfant qui souffre en opposition à la gaieté du samedi soir qui planait dans l'esprit des passants flanant dans les rues. Il s'exclama enfin :
- Je me nomme Shadowblade, je suis le neveu de Salvatore Maroni et également l'un des meilleurs Assassins d'Elite qu'il possède. Il m'a ordonné de vous tuer mais mon passé douloureux refit soudainement surface à votre contact. Je vais essayer d'être bref : Vous me rappelez une femme que j'ai aimé et que j'aimerai toujours. Sa mort provoquée par un certain Harvey Dent dit Double-Face m'a presque fait sombrer dans la folie. Mon ancienne amie Huntress également fille de la pègre m'aida à sortir de ce gouffre. Je devoue maintenant tout mon temps à la traque de Dent pour qu'il paye de son Injustice. Cependant je reste fidèle à mon oncle et à ma "communauté" en assassinant les "cibles" que l'on me demande...La pluie ne cessait de tomber mais l'on distinguait cependant les larmes qui coulaient sur le visage de Shadowblade des fines gouttes de pluie qui ruisselaient sur son chapeau. Faiblesse humaine qu'est la douleur se dit Shadowblade, puis il reprit le contrôle de lui même et imposa son habituel sourire vengeur à la femme qui se dressait devant lui...
Enfin dans un dernier soupir avant qu'il ne fut totalement gelé par la nuit il s'exclama d'un ton noble: -A qui ai-je l'honneur d'être présenté ce soir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 18 Sep - 11:47

Ce ne fût rien d'autre qu'un scintillement au coin de son visage. Pourtant, Minuit le vit. Elle dévisagea un moment son poursuivant, songeuse. Jamais encore elle n'avait vu une charogne de la nuit à Gotham verser des larmes, de douleur comme de joie, mis à part Double-Face, pendant l'une de ses crises. Elle ne comprit pas. Qui était ce Shadowblade ? Un assassin d'élite qui faiblissait devant sa proie ?
Double-Face, une fille de la pègre, Maroni. Elle réfléchissait. Elle voyait dans son esprit le visage plus jeune de celui qui avait été son seul guide et sa seule option de survie il y avait dix ans. Tant de choses avaient changées depuis. Tant de choses.

- Je ne savais pas que Maroni avait des assassins d'élite, railla Minuit, dissimulant sa perplexité. Et je ne savait pas non plus... (Sa voix se fit moins froide.) Que votre femme avait fait partie des victimes de Harvey.

Comment aurais-je pû le savoir, je ne sais même pas qui il est ?

- Vous croyez vraiment que ce que vous faites est juste ? reprit-elle. Traquer des personnes dont vous ne savez strictement rien, en ne connaissant que l'avis de tonton Salvatore ? Croyez-moi, nous ne vivons plus à l'époque des épées et des belles paroles. Il n'y a plus de place à Gotham pour les civilités, et je ne sais pas ce que votre cher oncle vous a raconté, mais vous lui direz de ma part que je ne m'associerais jamais à la pègre, même s'il me donnait tout l'argent sale sur lequel il est assis.

Elle soupira, secoua la tête, et redressant son Bren Ten, répondit enfin :

- Je m'appelle Minuit. Je ne pense pas que vous ayez besoin d'en savoir plus sur moi, car je n'ai pas encore décidé ce qu'il adviendra de vous, et quel opinion j'ai de votre petit discours, il y a plusieurs points contre vous. Mais je ne suis pas d'humeur à tuer quelqu'un, ce soir, alors je vais vous laisser m'expliquer ce que ce bon vieux Maroni a encore contre moi.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 18 Sep - 13:43

Certes, cette Minuit semblait aussi froide que la nuit mais Shadowblade ne se laissa pas impressioner... Il songeait cependant aux paroles de son interlocutrice. En effet Maroni n'avait pas donné de détails sur cette cible... Pourquoi voulait-il sa mort ? Pourquoi avoir demander à Shadowblade d'effectuer cette tâche ? Un déluge de pensée traversa l'esprit de l'Assassin... Elle avait peut-être raison ? Obéir à ces souvenirs, obéir à son passé soulagerait-il pour autant le mal qui le ronge jour et nuit ? Puis elle avait évoquer le terme associer ! Maroni avait-il déjà parlé avec cette femme ? Le doute disparu aussitôt... Le chef de la pègre avait voulu engager cette personne. Pourquoi ? Avait-elle des dispositions particulières en matière d'assassinat ? Shadowblade ne savait plus quoi penser, quoi faire... Il restait perplexe... Puis il se souvint de ces paroles : Et je ne savait pas non plus...Que votre femme avait fait partie des victimes de Harvey. Elle avait prononcer son prénom... Elle connaissait donc Dent personnellement... Peut-être conduirait-elle Shadowblade à Dent ? Il ne savait pas, il ne savait plus... Il se décida finalement à répondre aux railleries de la jeune femme et à l'insolence qu' elle avait fait preuve...
-Ce ne sont pas des belles paroles que j'emploie cria Shadowblade sur un ton intimidant. Croyez vous que je joue un jeu !
La colère monta en lui... Puis il répondit une phrase inattendue.
-Je n'obéis à personne surtout pas à mon oncle, j'obéis à mon père mort tué par un civil... Je respecte Maroni car je respecte l'honneur de mon père ! Cependant vous avez peut-être raison aurait-il voulu que je tue juste pour tuer ? Est-ce sa le sens de l'honneur ?Non, c'est évident... Je fais parti d'une ligue d'assassins créée depuis des siècles par mes ailleuls : La Danse de l'Ombre s'appelle t'elle. Elle regroupe des assassins experts silencieux et stratèges... Je croyais connaître les règles par coeur mais j'ai oublié la plus importante... "Le péché n'est pas de voler une vie mais de voler une vie sans avoir une bonne raison de le faire" En effet je me suis laisser aveuglé par mon oncle. J'étais faible, il s'est servit de moi et je ne tolèrerait pas longtemps ce genre d'attitude. La Danse de l'Ombre va bientôt devenir indépendante, je vous le promet et elle tuera Qui doit être tué et non Qui à été désigné pour cible par je ne sais quel Mafieux... Cependant je respecterai toujours mon oncle car voyez-vous nous avons le sens de la famille et sa vous ne pouvez pas nous le reprocher. Je ne me mêlerais plus des affaires de la mafia mais si un jour mon oncle avait besoin de mon aide je répondrais a l'appel comme mon père i avait répondu... Je ne sais plus de quel coté me rallié... Peut-être m'aiderez-vous à trouver ma voie ? Je ne sais rien de vous s'il vous plait dites moi qui vous êtes. Quels sont vos projets ? Quel feu vous anime ? Le mien c'est la vengeance... Double-Face a voler ma raison d'être et si il n'est pas lâche peut-être un jour m'expliquera t-il pourquoi il a tué ma femme Erza ? Qui sait ? En attendant je suivrais qui me semble bon de suivre. Peut-être serez-vous la bonne personne ? Mais pour l'instant vous avez l'intention de me tuer même si ce n'est pas maintenant vous en aurez envie un autre moment ne le niez pas. De toute façon je ne partirais point avant que mon âme soit soulagée de toutes les Injustices.
Shadowblade sortit sa poudre éclipsante prette à l'emploi au cas ou les choses deviendraient, disons, compliquées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 18 Sep - 19:45

Minuit était légèrement décontenancée par le discours instable de son interlocuteur. Elle abaissa son arme, mais ne la rangea pas. Elle répondit d'une voix légèrement agacée :

- Je ne vous tuerais pas. Assumez vos responsabilités.

Puis, soupirant et adoptant un ton moins dur, elle reprit :

- Double-Face est un... ami. Un des seuls que je possède. Je ne le trahirais pas. Vous insistez en me demandant en quoi consiste ma vie. Aucune personne de cette ville n'a de vrai but si ce n'est de survivre d'abord. Je survis. Je vole. Je tue. Et, quand j'en aurais l'occasion, je vengerais la mort de mes parents en tuant le plus célèbre psychopathe de Gotham. La vengeance, la mort, la peur et la folie s'inscruste sous notre peau comme des tiques qui nous suce le sang. Malgré tout, j'aime cette ville. C'est là que j'ai grandis, là que j'ai tout perdu, là que je suis devenue ce que je devais devenir, et rien ne pourra changer ça.

La nuit noire était calme, on ne voyait pas les étoiles, comme d'habitude. Il était minuit passé, l'ombre de la chauve-souris ne se profilait pas sur la lune, mais l'ombre guettait. Minuit regarda, impassible, le visage de Shadowblade. C'était un très curieux personnage. Même dans le musée de la nuit de Gotham.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 18 Sep - 20:57

Shadowblade avait honte ce soir là de s'être dévoilé si promptement... La pluie avait disparu... Les larmes aussi...Shadowblade devait se ressaisir : il en avait besoin. Après tout le destin est le destin. Il est parfois cruel certes mais il n'est jamais infini... Cette nuit, cette rencontre, ces paroles avait changer Shadowblade. Cela peut paraître étrange mais la douleur n'est que passagère. Il devait aller de l'avant c'est surement ce qu'Erza aurait voulu se dit Shadowblade. Il allait maintenant proposer à Gotham SA Justice celle qui repose dans son âme et dans son idéologie. Giovanni Spada était devenu Shadowblade à cause des evenements tragiques qui ont marqué sa vie. Shadowblade lui aller redevenir celui qu'il était avant un Homme sans peur fidèle à lui-même et à ses amis. Même si son oncle était un mafieux il restait avant tout son oncle. Il était né dans la mafia... Son sang était celui d'un assassin qui avant lui avait tué et avait versé le sang de ses victimes. Aucun Homme ne peut oublier ses racines. La Danse de l'ombre servira donc toujours la pègre mais imposera ses règles...
La nuit était redevenu calme, le froid fut presque chaleureux : Shadowblade avait revécu ! Puis il regarda fixement Minuit et s'exclama :
-Je ne sais pas qui vous etes en effet et vous ne savez pas non plus qui je suis... Cependant je vous remercie vous avez fait renaître la flamme qui s'était eteinte en moi il y a bien longtemps. Je ne sais pas pourquoi mon oncle a voulu vous engager et maintenant vous tuer... Sans doute avez-vous des qualités pour ce type de boulot... En ce qui concerne Dent je ne lui pardonner pas le meurtre de ma femme mais je pourrais peut-être lui épargner la vie et le laisser s'expliquer. Vous avez des vertus qui me plaisent et si vous etes l'amie de Dent peut-être n'est-il pas si mauvais ? Peut-être vous a t-il dit pourquoi il avait assassiné Erza ? Peut-être avez vous vu dans le fond de ses yeux un certain remord ? Parlez je vous en supplie et je promet de vous aider dans votre but si tout au moins vous en avez un ? Quel est votre but Minuit ? Vous parliez de Vengeance ! J'ai l'impression que votre Histoire est aussi sombre que la mienne... Parlez je vous en prie.
Shadowblade attendit ensuite sa réponse... En effet la nuit était calme, elle paraissait même mystérieuse... Le jeu de question-réponse raisonnait dans les esprit semblables aux morceaux de ténèbres qui s'amusaient à esquiver les douces lumières de la Lune...


Dernière édition par Shadowblade le Dim 19 Sep - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 18 Sep - 21:52

Minuit fit un pas en avant, pour mieux voir Shadowblade. Elle se demanda un instant s'il se moquait d'elle, mais répondit d'un trait :

- Je viens de vous expliquer la raison de mon désir de vengeance. Le Joker a tué mes parents. Vous ne comprenez pas. Cela vous blessera sûrement, mais Double-Face n'a jamais eu de regrets pour tous les hommes et les femmes qu'il a tué. Et je n'ai jamais entendu parler de votre femme. Jamais. Je me moque des qualités qui ferait que j'aie un semblant d'attrait pour Maroni, je m'en moque totalement. Je ne dois rien à la pègre, je n'appartiens à personne. Si vous désirez vous opposer au clown sinistre, alors nous serons amis. Si vous voulez continuer votre chemin seul, je ne vous en empêcherais pas. Il se peut que je finisse par avoir confiance en vous, Shadowblade. Mais je ne fais jamais confiance à personne trop facilement. C'est un principe très utile parfois. Je déteste fuir, mais quand c'est la dernière issue, alors... Je ne vous tuerais pas, si vous vous abstenez de même.

Minuit recula, s'approcha du bloc de béton du conduit d'aération, grimpa et s'assit sur le béton froid. Elle surplombait même les immeubles. Elle tourna la tête vers Shadowblade, qu'elle pouvait entièrement voir désormais. C'est à ce moment qu'elle les vit. Trois voitures de police arrivèrent devant l'immeuble, toutes sirènes allumées. Six policiers en descendirent, armés, et se dirigèrent vers l'immeuble.
- Qu'est ce que... murmura Minuit.
Des dealers. Deux policiers les firent sortir de l'immeuble. Soudain, un d'eux leva la tête vers le haut de l'immeuble. Il tapa sur l'épaule du deuxième, qui leva la tête à son tour. Minuit compris instantanément.
- Merde.
Elle sauta de son perchoir, et lança à Shadowblade :
- Je te déconseille de rester ici. Tu ferais mieux de partir au plus vite, les flics ne vont pas tarder à monter. J'espère te revoir. Fais passer à Maroni mon petit message. Nos chemins se recroiseront, Shadowblade, ne t'en fais pas. Peut-être plus vite que tu ne le penses.
Elle courut de l'autre côté de l'immeuble, saisit un mini-grappin et le lança sur un des balcons qui reliait les escaliers de secours de l'immeuble le plus proche, en face d'elle, d'où elle était venue. Elle inspira, adressa un dernier regard à l'ombre de Shadowblade, de l'autre côté de l'immeuble, et sauta, disparaissant dans la nuit, comme une ombre.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Dim 19 Sep - 11:31

Dent n'avait donc aucun scrupule... Rahh! Shadowblade poussa un léger cri de rage et se dit : Il verra lorsque je viendrais le chercher... Je crois que les remords lui viendront vite à l'esprit. Shadowblade remarqua également la présence de la police qui serait là haut d'un moment à l'autre. Avant que la jeune femme ne s'eclipse il s'écria : -Vous avez donner des réponses à mes questions, je vous en remercie. Je vous avez promit mon aide dans votre désir de vengeance. Un mafioso tient toujours ses promesses... Je traquerai à vos côtés ce bouffon de Joker et je le ferai payer sa tentative de meurtre sur Huntress. Je vous laisserez bien sur le soin de faire ce que vous voulait de lui mais je vous le dit encore je vous aiderai à le coincer... Shadowblade laissa apparaître pour la première fois depuis bien longtemps une esquille de sourire amical... Minuit s'envola vers la pénombre. Shadowblade sortit son lance-aiguille et tira en direction de l'immeuble d'en face. L'aiguille finit sa trajectoire aux pieds de la jeune femme. Elle sembla la ramasser et put lire sur la face antérieure un numéro de téléphone gravé où elle pourrait joindre Shadowblade en cas de besoin... La police qui était arrivé en haut de l'immeuble s'écria : -Les mains en l'air ! Que faites-vous ici ? C'était le moment. Shadowblade utilisa sa poudre éclipsante : un épais brouillard noir s'était répendu sur les toits. Un coup de feu retentit... Le policier avait manqué sa cible. Shadowblade était déjà parti...
Oui ce fut une nuit mystérieuse qui plana sur Gotham ce soir là : un homme avait changé, un pacte d'alliance avait été signé et deux agents de l'ordre restèrent frustrés de ne pas avoir attraper ces deux ombres étranges qui rodaient sur les toits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Lun 20 Sep - 22:05

Minuit ferma la porte de son appartement derrière elle. Elle détacha sa ceinture et la laissa retomber sur le sofa, puis se dirigea vers la salle de bain. Elle se regarda dans le miroir mural, et son regard croisa celui de son reflet, au milieu de ce visage maquillé et de ces cheveux encore humides. Elle ferma les paupières, vit la lumière de la salle de bain danser devant ses yeux, puis les rouvrit. Elle ouvrit le robinet, et se baissa pour s'inonder le visage d'eau froide.
Puis, elle saisit une serviette de papier dans le réservoir, se la passa sur le visage, et recommença deux fois pour enlever toutes traces de maquillage. Enfin, elle soupira et décida qu'il était temps de prendre une douche.

Les cheveux brossés et attachés par des épingles, portant un pull noir et un jean noir, maquillée uniquement d'un trait autour des yeux, Minuit pouvait aisément se fondre dans Gotham. Personne ne la reconnaissait. Son regard se posa sur la table basse. Un petit papier enroulé s'y trouvait. Elle s'approcha.

- Shadow, Shadow, Shadowblade, murmura-t-elle. Quel naïf tu fais, mon vieux. Je ne sais pas où Maroni t'as dégoté, et je ne sais pas non plus qui tu es, mais enfin, plus personne ne peut se permettre ce genre de facéties, de nos jours.

Voilà que je parle toute seule, maintenant.
Elle déroula le papier entre ses doigts et regarda un instant les chiffres inscrits au stylo bille noir. Même la forme des chiffres montrait qu'il était triste.
Je traquerai à vos côtés ce bouffon de Joker.
Minuit ferma les yeux, plongée dans ses pensées.

- Qui ne tente rien n'a rien, grogna-t-elle.

Puis, elle saisit le combiné sur la table basse et composa le numéro. A son oreille, la sonnerie retentit plusieurs fois, puis on entendit un déclic.

- Allô ? Shad, tu ne devrais pas donner ton numéro à n'importe qui. Il pourrait tomber entre de mauvaises mains.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 25 Sep - 12:14

Le monde était déchainé à l'extérieur, bleu de glace et blanc de neige, mais dans le grand salon l'air était tiède et il n'y soufflait aucune brise. Une cheminée assez grande pour qu'un homme puisse s'y tenir debout était emplie de bûches épaisses, le seul son audible était celui provenant des craquements de leur combustion. Sur le manteau orné de la cheminée sculpté d'images d'animaux en tous genre, étaient montés les bois géants d'un Cerf élaphe. Des trophées de chasse sculptées servaient d'appliques, portant des torches dont les flammes brûlaient vivement. De grosses poutres soutenaient le salon qui aurait pu accueillir des douzaines d'hommes. La lueur orangée des feux refoulait les ombres dans les coins. La pierre froide du sol était recouverte de fourrures épaisses d'ours du Canada. Une longue et lourde table sculptée et ornée de fils d'or occupait la majeure partie de l'espace dans la pièce. Une douzaine d'homme aurait pu s'y attabler confortablement, mais seul une silhouette s'y trouvait pour l'heure : c'était Shadowblade où plutôt Giovanni Spada accoudé sur le bois d'ébène. Il se trouvait dans un fauteuil qui n'était pas tout à fait un trône, taillé dans un tronc de chêne noir, légèrement surélevé par rapport aux deux autres sièges protagonistes. Le feu orangé et la lueur des torches vacillaient sur la froide image qu'il portait sur son visage sombre. Il pouvait sentir les battements laborieux de son coeur qui aurait pû vaciller sous la froide tempête qui frappait au dehors. Giovanni Spada attendait, il attendait un coup de fil de sa dernière rencontre. Le téléphone qu'il avait volé à une de ses victimes trônait au milieu de la table. Soudain la sonnerie retentit. Il saisit le combiné et répondit à son interlocutrice qui venait de le "saluer".
-Allô Minuit ! Ne t'en fait pas pour moi je sais ce que je fais. J'attendais ton appel. Tu as réflechi à ma proposition à ce que j'entends. Que puis-je faire pour toi ?
Son coeur battait de même que lorsqu'il s'enfuya du blizzard menacant de l'extérieur. Il attendit, la repiration haletante, la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Sam 25 Sep - 14:54

- Je préfèrais quand tu me vouvoyais, grogna Minuit.

Elle tendit sa main libre, et regarda ses ongles peints en noir, les doigts en éventail.

- Eh bien, à vrai dire, je n'y ai pas tellement réfléchi. Je voulais d'abord savoir si tu étais digne de confiance. On ne sait jamais. Tu dis que tu sais ce que tu fais, mais n'importe qui dans la même situation que moi aurait certainement déjà donné ton petit numéro de téléphone à Double-Face, et tu serais sûrement déjà mort.

C'était de la provocation pure et simple, Minuit en avait conscience, mais il fallait bien qu'elle le teste. Il ne serait pas le premier à essayer de la manipuler. Comme son oncle, par exemple. Cela dit, un ami de plus, même si c'était un allié d'intérêt, n'était pas de refus ces temps-ci. L'absence de Tom ces derniers temps nottamment l'avait laissée seule face aux mafiosi et aux détenus d'Arkham. Même si elle n'avouerait jamais que son visage maquillé et son regard sans paupières lui manquait. Jamais.
Elle ferma les yeux. Elle avait dans la tête la Jeune Fille et la Mort de Schubert. Elle inspira.

- Mais si tu veux m'apporter ton aide, je serais peut-être tentée de l'accepter. Que sais-tu du Joker ?

_____________
Hors-RPG : Hem, euh, tu es obligé de changer de météo à chaque poste? x)

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Ven 15 Oct - 20:42

Shadowblade se leva pour entamer sa discution avec Minuit. Il déambula jusqu'à la pièce principale du Manoir Spada. La salle était indubitablement plus chaude que la cour extérieure, même s'il s'agissait d'une grande pièce toute de marbre et de pierre, avec un haut plafond en coupole. Même par temps couvert comme aujourd'hui, la fenêtre octogonale au sommet de la coupole laissait entrer un semblant de lumière blanche naturelle. Des torches dans leurs appliques murales brûlaient vivement, ajoutant à la fois chaleur et lumière à la pièce. Un motif circulaire complexe entourait le blason Spada ornant le sol, pour l'heure ombragé par la silhouette de l'Assassin. Puis il regarda par la haute fenêtre ornementée : la tempête de neige ne cessait de frapper et seul un large linceul blanc tapissait l'herbe coupée du jardin. Shadowblade se decida enfin à répondre à son interlocutrice : - Comme vous voudrez, vous me libérez en quelque sorte d'un poids supplémentaire. Je vais donc reprendre mes habitudes. On sentait dans la voix de l'homme un certain soupir de liberté en effet il avait été habitué à vouvoyer dès son plus jeune âge... Il reprit ensuite en répondant à la dernière question posée par Minuit : - Tout ce que je sais de ce Joker c'est qu'il a fait plusieurs séjours à Arkham pour sa folie. Il tue des civils sans raison et sa voyez-vous pour les gens "de notre espèces" avoir une raison de tuer est primordiale et tout ceux qui s'opposent à cette loi doivent subir le courroux qui doit leur être infligé et pour cela je vous aiderai volontier dans votre traque. J'ai une question cependant pourquoi en voulait-vous à ce Joker ? Quelle est la raison qui vous anime ? Et comment voulez-vous procédez à sa capture ? Il attendit la réponse en déambulant dans la chapelle et profitant de la douce chaleur qui régnait dans le sanctuaire de ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Ven 15 Oct - 22:31

Minuit soupira. Elle détestait se répèter. Elle détestait répèter ça. Mais apparemment, soit Shadowblade entamait une torture psychologique sur elle, soit il n'avait pas compris. Elle opta pour la deuxième excuse, et se força à garder un ton aimable.

- Comme je te l'ai déjà dis, le Joker a tué mes parents alors que j'entamais mon adolescence. Je trouve, personellement, que c'est une très bonne raison de vouloir lui rendre la pareille, en plus d'autres petites raisons personelles que je n'ai pas besoin de mentionner. Cela dit, même si je comprends que ton charmant oncle et toi désiriez éloigner le Joker de votre petit territoire, vous avez en effet toujours une raison pour tuer les autres. Et généralement, elle n'est pas très bonne. Mais si nous devons travailler ensemble, je travaillerais avec toi uniquement comme Shadowblade, que ce soit très clair ; je ne m'allie pas à la pègre. Que Maroni ne voit pas ça comme une victoire, ça ferait chuter mon honneur, sincèrement.

Elle eût un petit rire sans joie.

- Laisse-moi te donner un conseil d'amie, Shad. Ne parle pas trop fort sur le Joker. Fait attention à ce que tu dis et à ce que tu fais. Il arrive qu'on ne le paye plus cher que notre innocence nous l'aurait fait croire. Je veux bien accepter ton aide.

Elle se tût un instant, respira profondément.

- Mais j'interviens quand une occasion se présente. Je ne peux pas intervenir à Arkham. Et le Joker est en ville, ces temps-ci. Les bas-fonds dansent. J'aimerais savoir comment, toi, tu procèdes. Quelles méthodes ? Qu'est ce qui te fait croire que ton aide me serait plus précieuse que celle de la pègre ?

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Jeu 18 Nov - 20:44

Shadowblade insistait sur la question il voulait savoir si le désir de vengeance de Minuit était aussi puissant que celui qu'il avait ressenti en tuant l'assassin de son père. Soudain les souvenirs refirent de nouveau surface dans son esprit : Il se souvint de la douleur qu'il avait été infligé au civil, une douleur inssuportable ; son corps vacillant parcouru de spasmes, sa tête tombant en arrière tandis que sa bouche s'ouvrait dans un cri muet, les veines de son cou se tendant comme des cordes ! Il se souvint qu'il plongea sa lame en avant de toutes ses forces. Il sentit la lame toucher, transpercer les chairs, mordre en profondeur. Horfocks tomba lourdement sur le sol. Du sang jaillissant de son torse nu, faisant fondre dans un lent sifflement la neige qui l'entourait ce jour là. Shadowblade se leva puissant et empli d'un feu flétrissant et d'une satisfaction macabre... Le héros reprit vite ses esprits, il se déplaca d'une démarche raide sur un estrade qui ressemblait à une chaloupe et s'accoudat à celle-ci. Il décida enfin de raconter "Sa vengeance" à Minuit il se dit que cela suffirait à répondre à sa question à propos de la pègre. Puis il évoqua le fait qu'il procédé discretement, silencieusement privilégiant les lames aux armes à feu mais gardant toujours sur lui un vieux mais efficace fusil à pompe REMINGTON 7600 de bois battu et un révolver que l'on pouvait trouver dans toute bonne boutique du Texas. Shadowblade était également un expert tireur d'élite utilisant l'arbalète où le FR-F1, FR-F2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Ven 19 Nov - 0:22

Minuit écoutait avec une attention faiblissante son interlocuteur. Il l'inquiétait. Sa façon encore passionnée de parler de cette vengeance montrait qu'il n'avait pas tout son esprit.
Peut-être s'allier à la pègre était-il vraiment mauvais. Ou peut-être avait-il juste ruminé sa douleur trop longtemps. Elle ne voyait pas les choses de cette manière. Si elle devait prendre plaisir à tuer le Joker, elle s'abaissait au niveau du clown macabre. Un soulagement, peut-être. Une satisfaction, elle n'en était pas sûre.

- Et tu n'as jamais fini là-bas ? Ils ne t'ont jamais enfermé ? Tu as tellement retourné le couteau dans la plaie que s'en était trop douloureux, n'est-ce pas ? Au point que tu ne pensais plus qu'à ça ? Mais qu'est-ce que ça change ? Qu'est ce que ça change pour toi ? Tu as vengé ton père, tu as saigné son assassin. Un civil, qui ne faisait que se défendre, peut-être parce qu'il refusait de se faire acheter par l'argent sale de la grande famille Maroni ? C'est ça, ta justice ? C'est ça, ta vengeance ?

C'était brusque, froid, cinglant. Ce n'était peut-être pas une façon très cordiale de lui exprimer son point de vue, mais Minuit ne croyait pas en la cordialité quand on parlait de mort. Et de justice. Elle n'aimait pas parler au téléphone. Protégée et en même temps trop lointaine. Elle demanda, d'une voix égale :

- Si tu veux parler, on va parler. (Elle regarda sa montre, constata que le matin arrivait.) Ce soir, à minuit. Sur le toit de la Richards Bank.

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
Shadowblade

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 23
Localisation : Gotham city

MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   Ven 19 Nov - 19:28

En effet au moment même où ces paroles sortirent de sa bouche, un frisson glacé le traversa... Mais il avait tourné la page; après tout à quoi bon ressasser son passé : il devait aller de l'avant. Sa haine et sa vengeance ne l'avait fait que souffrir; à quoi bon tuer pour le plaisir; ce n'était pas les "règles". Minuit avait en effet raison ce n'est pas une Justice et Shadowblade le savait; il esperait au plus profond de lui même qu'elle ne fera pas la même erreur que lui; il reposa ensuite le combiné de téléphone songeant à cette jeune fille qui avait était un facteur de prise de conscience. Il se décida à ce moment là à l'aider comme il l'aurait fait auparavant avec une amie qui aurait besoin de lui. Le soir venu, il mii sa chemise blanche solennellement, retroussa sa longue veste de cuir noir, s'équipa avec le plus grand soin, et finit par poser son chapeau corbeau sur ses long cheveux d'ébène : il était pret. Il se dirigea dans la froide nuit venteuse; sans bruit; en toute discrétion; doué et doté d'une agilité féline dont il était fier; il escalada ensuite sans problème la banque et arriva sur le toit. Il attendit Minuit, le froid le réjouissait comme si la mort l'engourdissait, sa vision onirique de noir et de brume l'exalta par dessus tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fredda Notte [PV Minuit/Shadowblade]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» [RESOLU]G Alarm allume mon téléphone à minuit
» [Whitley, David] Le Pacte de Minuit
» Minuit-Pigalle (Société des Editions Sprint)
» MINUIT 2 & MINUIT 4 de Stephen King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gotham City :: Immeubles-
Sauter vers: