AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malavita.

Aller en bas 
AuteurMessage
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Malavita.   Ven 2 Juil - 0:57

    HUGO, marchant vers la porte.
    Je n'ai pas encore tué Hoederer, Olga. Pas encore. C'est à présent que je vais le tuer et moi avec.
    On frappe de nouveau.
    OLGA, criant.
    Allez-vous-en! Allez-vous-en!
    Hugo ouvre la porte d'un coup de pied.
    HUGO, il crie.
    Non récupérable.

    Les Mains Sales, Jean-Paul Sartre.
    __________________

    Un air d'opéra italien sortait de derrière la porte en chêne. Un grand homme au teint halé et aux cheveux laqués ouvrit la porte.
    - Elle est là.
    Un autre homme, au crâne rasé, qui la tenait fermement par le bras et l'épaule, la traîna à moitié dans le bureau provisoire du chef de la pègre.
    La pièce était en désordre, des cartons traînaient un peu partout, mais au centre, se trouvait un grand bureau en chêne massif, dont le vernis brillait à la lumière du néon au plafond, très bien rangé, avec quelques papiers et une petite statuette en or qui représentait une femme avec une ombrelle.
    La lumière du néon lui fit mal à la tête. L'homme qui la soutenait l'assit dans un des deux fauteuils qui faisaient face au bureau. Le mafioso s'accouda au bureau, joignit ses mains, et se pencha vers elle au dessus du bureau.
    - Sortez.
    Les deux hommes derrière elle s'exécutèrent en silence. Quand ils eurent fermé la porte derrière eux dans un claquement sourd, Maroni, qui l'avait dévisagé fixement pendant les deux minutes qui s'étaient écoulées, rejeta sa tête en arrière et s'enfonça dans son fauteuil, et pendant un moment, on entendit seulement la voix du ténor italien qui sortait du lecteur posé sur un des cartons encore fermé.
    - Alors, on s'installe ? demanda soudainement Minuit, avec une voix qu'elle eût voulu railleuse mais qui sortit comme un murmure.
    Sa joue lui faisait mal. Maroni ne tourna pas la tête vers elle, et répondit d'une voix égale.
    - Est-ce que tu sais pourquoi tu es ici?
    - Non.
    Cette fois, sa voix était cinglante. Elle surveillait les allées et venues de Bruce Wayne quand les mafiosi lui étaient tombés dessus. Elle avait résisté, ils lui avaient décoché un coup de poing dans la figure, et elle ne savait même pas pourquoi elle était là. Pas d'attaque de fourgon, pas de pistages, pas d'assassinat, rien. Elle n'avait rien fait à la pègre, cette fois-ci.
    - Si c'est encore pour cette histoire de contrat, alors sachez que plus vos hommes viendront me taper dessus, moins j'aurais envie de m'associer à la pègre.
    Maroni tourna enfin les yeux vers elle. Il eut un petit sourire en coin, sur son visage de mafioso riche, au dessus de tout - de la police de Gotham, de Batman, et des tueurs de la ville.
    - Tu n'as pas changé, Minuit.
    - Vous non plus, Salvatore, répondit-elle, sur la défensive.
    Le ténor était descendu dans les graves, et sa voix était désormais hurlante dans le silence de la pièce. Dans un des cartons, une pendule émettait un tic-tac régulier.
    - Très bien. Je vais te dire pourquoi tu es ici.
    Il ouvrit un tiroir du bureau, en sortit un cigare, l'alluma lentement, et le coinca entre ses dents.
    - Pas la peine de vous la jouer Al Capone, s'agaça Minuit. Allez droit au but.
    Il se pencha à nouveau vers elle. Sa machoire lui faisait moins mal.
    - Déjà, je m'excuse pour ce (il agita la main en direction de son visage) petit incident. La violence fait partie de leur vie.
    - De la mienne et de la votre aussi, Maroni.
    - Je sais.
    Il tira sur son cigare, et souffla un nuage de fumée dans l'air. Les néons, la musique d'opéra donnait déjà mal à la tête à Minuit - la fumée n'arrangeait rien.
    - Je sais à quoi tu joues. (Minuit haussa un sourcil.) Je sais que tu joues deux jeux à la fois. Tu t'allies avec Batman pour attrapper le Joker, et en même temps tu suis le Batman pour découvrir son identité, comme le Joker le fait. J'ai un contrat pour toi.
    Minuit resta immobile, impassible, attendant la suite. Maroni tira une bouffée de fumée.
    - Tu t'occupes de Batman pour qu'il ne s'occupe pas de nos affaires, et tu liquides le Joker pour qu'il arrête de nous faire de l'ombre.
    - En clair, je fais le sale boulot pour vous, c'est ça?
    Maroni écrasa la cendre de son cigare dans un énorme cendrier qui traînait là.
    - Oui, c'est ça. Mais ce n'est pas grave. Je paie très bien.
    Minuit resta longtemps silencieuse. La musique s'était arrêtée. Le disque passait à la chanson suivante. Des volutes de fumée avaient envahi la pièce. Le néon grésillait. Le bruit de la pendule semblait plus net.
    - Non, dit elle enfin.
    - Qu'est ce que tu dis?
    - Non, Maroni. Je ne marche pas.
    Elle se leva.
    - Pourquoi fais-tu de nous tes ennemis, Minuit ? lança Maroni de sa voix mielleuse qu'il prenait lorsqu'il commençait à menacer quelqu'un. Je te paierais bien, mieux que tu n'es payée avec tes petits assassinats de quartiers, tes vols et ton stupide désir de vengeance. (Il la dévisagea.) Beaucoup plus. Je tiens toujours mes promesses.
    Minuit eût un sourire narquois.
    - Vous n'avez rien promis du tout, et ma décision est prise, elle n'a jamais changée.
    Elle se dirigea vers la porte en chêne. Quand elle eût la main sur la poignée, elle se retourna, et lança :
    - Je ne joue pas deux jeux, Maroni. Je n'en joue qu'un seul. Et je ne joue pas avec vous.


_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
 
Malavita.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MALAVITA de Tonino Benacquista
» Malavita - Luc Besson
» [Benacquista, Tonino] Malavita
» MALAVITA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gotham City :: QG de la Pègre-
Sauter vers: