AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que penses-tu qu'il va t'arriver, maintenant ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Minuit
Admin
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 27/04/2009
Localisation : Gotham City

MessageSujet: Que penses-tu qu'il va t'arriver, maintenant ?   Sam 22 Aoû - 16:38

Et voilà qu'elle se trouvait au coeur de la ville. L'eau sale glissait devant elle dans un clapotis qui résonnait sur les paroies arquées des égoûts. Elle frissonna quand un rat frôla sa cheville, avant de disparaître dans l'ombre.
Elle dû se rappeller pourquoi elle était là et pas sur le toit d'un immeuble, ou dans n'importe quel endroit moins... dérangeant.
Elle s'en souvint brutalement : Génial. L'expédition promettait. Les mafieux étaient sur quelque chose de très louche. Double-Face s'en inquiètait vaguement, mais Minuit était sûre et certaine que cela n'avait rien à voir avec lui. C'était beaucoup plus gros qu'une vieille rancune de méchants.
Elle jeta un coup d'oeil dans le tunnel qui se poursuivait. L'obscurité était épaisse, mais elle sentait quelque chose.
Elle continua à marcher, silencieusement. Après tout, peut-être qu'elle se trompait, et qu'il ne se passerait rien dans les égoûts cette nuit. Les effluves la forçaient à cesser momentanément de respirer. Elle n'entendait rien. Aucun bruit. Ormis le clapotis incessant des eaux. Soudain, elle passa sous une bouche d'égoût qui laissait filtrer la lumière de la lune. Où se trouvait-elle ?
Elle se hissa sur la pointe des pieds et souleva lentement le cercle en ferraille. Elle reconnaissait vaguement l'endroit. Un chemin de terre, visiblement. Elle s'était éloignée de la ville. Elle tomberait bientôt nez à nez avec la décharge. Le poids d'un danger s'abattit sur ces épaules. Pourquoi cet endroit lui était-il familier, déjà ? Minuit ferma les yeux, tentant de se rappeller.
L'Asile. Elle se trouvait tout au plus à un kilomètre d'Arkham, dans la banlieue de Gotham. Pas étonnant qu'il soit si facile de s'en échapper, de ce foutu asile. L'image de la façade de l'hôpital lui tordit le ventre. Elle secoua la tête et laissa retomber la bouche d'égoût dans un bruit fracassant, oubliant soudain sa discretion.
Des bruits de pas se firent entendre, et l'écho leur donnait la résonnance particulière des choses dangereusement proches.
- Qui est là ?
Elle ne reconnut pas la voix, mais vu le fort accent italien, ça ne pouvait être qu'un type de personne. A éviter. Hors de question que la pègre découvre qu'elle les surveillait, même si c'était avec un homme mort. Minuit fit sauter la plaque d'égoût, et, essayant de faire le moins de bruit possible, se hissa tant bien que mal au-dehors. Elle reposa la plaque à sa place, et se redressa.
Un vent glacé souffla entre les arbres en sifflant. Le coeur de Minuit s'arrêta de battre. Un peu plus loin, elle voyait l'Asile d'Arkham, endormi. Combien de fois avait-elle fixé la vieille grille grinçante des jours durant, attendant l'inévitable, dès que le sinistre clown y était enfermé ?
Elle en oubliait presque pourquoi elle avait fait tout ce chemin. Peut-être qu'après tout, à force, on revenait toujours aux même endroits. C'était ainsi. Et le temps vous ramenait inévitablement à ce que vous aviez tenté d'effacer. Une partie de vous-même. Une partie de cette ville. Gotham comprenait les plus mauvais êtres qui soient, mais au final, ils avaient tous le même problème.

Avaient-ils vraiment un destin ?

_________________


« Mais, par une mauvaise nuit où les chats, dehors, criaient comme des enfants qu'on égorge et où les gouttes de pluie frappaient leurs coups monotones comme les vers de bois dans la vieille armoire de chêne, lui vinrent les premiers légers doutes quant au succès de la tactique qu'elle avait employée jusque-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seventeen-poison.skyblog.com/
 
Que penses-tu qu'il va t'arriver, maintenant ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lettre ayant voyagé(loin)avant d'arriver à son destinataire
» Les Français tiennent à leurs dépenses culturelles, le Figaro, Léna Lutaud, 17/11/08
» [Tropper, Jonathan] Tout peut arriver
» je viens tout juste d arriver
» Scrapbooking et dépenses impulsives...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gotham City :: Egoûts-
Sauter vers: